« Le Dindon » de Georges Feydeau actuellement à l’affiche du Lucernaire constitue toujours un défi car ce type de pièce réclame toujours une mise en scène efficace. De ce point de vue Florence Le Corre et Philippe Person ont réussi leur pari en modernisant avec bonheur l’adaptation de ce « volatile ». Interprétée par la première promotion de comédiens et comédiennes de l’école de Philippe Person, cette pièce dispose d’une grande fraicheur et d’atouts sérieux pour transcrire ce très désormais « classique » de Feydeau.

Continuer la lecture

Après des débuts remarqués au Théâtre des Déchargeurs le trio féminin exubérant Les Intrépides, mené tambour battant par Laura Perrotte, est de retour avec son spectacle « Nous qui sommes cent » du suédois Jonas Hassen Khemiri. Une plongée névrotique et bourrée d’humour dans le cerveau torturé d’une femme ordinaire, à découvir au Nouveau Ring.

Continuer la lecture

En marge d’une programmation quelque peu classique, Le lucernaire nous offre enfin une bouffée d’air contemporaine avec le très beau spectacle d’Anne Baquet, Soprano en liberté, dans une mise en scène d’Anne-Marie Gros. Ce spectacle musical riche à plus d’un titre nous fait voyager à travers de magnifiques textes que comprend le répertoire de la chanson française.

Continuer la lecture

À l’occasion du cent cinquantième anniversaire de la naissance d’Érik Satie, Pierre Notte s’empare avec brio de sa musique et de ses mots pour nous offrir un cabaret délicieusement fantasmagorique. Déjà auréolé d’un beau succès au Théâtre du Rond-point cette saison « Night in white Satie », en apparence déjantée et léger, est en réalité l’un des portraits les plus précis jamais ébauché sur Satie. Un spectacle éclatant interprété par des artistes de haut-vol à commencer par l’incandescente Nicole Croisille, un véritable ovni qui donne à voir le compositeur dans toute sa densité.

Continuer la lecture

En plus du bouleversant « On a fort mal dormi » Guillaume Barbot présente un deuxième spectacle en ce moment au festival Off d’Avignon, « Histoire vraie d’un punk converti à Trenet ».  Léger, entraînant et empreint de mélancolie à la fois, ce spectacle tourne depuis quelque temps et jouit déjà d’un beau succès public et critique. Voici donc une nouvelle occasion de découvrir cette histoire passionnante qui mêle habilement les textes de Trenet à des notes de guitares électrisantes, des jolies anecdotes à une forme de quête de sens plus universelle. Un petit bijou de finesse à ne pas manquer dans le Off !

Continuer la lecture

SUIVEZ-NOUS

Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :

ARCHIVES

A NE PAS MANQUER