Tout nouveau directeur du Théâtre de la Colline Wajdi Mouawad nous gratifie  en ce début de saison de la reprise de l’un de ses spectacles les plus intimes « Seuls ». Le monologue puissant créé en 2008 marque l’ouverture d’un nouveau cycle autour de la famille « Domestiques ». Une quête initiatique bouleversante, un chemin sinueux entre mots et peinture. Étrange et fascinant.

Continuer la lecture

Le théâtre de Poche Montparnasse programme actuellement la version Browning de Terrence Rattigan. Cette œuvre britannique noire est une réussite remarquable de finesse et de noirceur.  La mise en scène bien huilée de cette comédie de Patrice Kerbrat met en valeur la décomposition d’une certaine « society » anglaise prise dans les carcans des années 40.

Continuer la lecture

La petite Loge, le plus petit théâtre de la capitale abrite en ce moment la reprise d’un seul-en-scène que l’on pourrait qualifier d’existentialo-comique. Luc Guiol investit durant 1H la microscopique scène afin de procéder à une introspection jubilatoire et profonde sur le sens de l’existence. Un personnage loufoque et attachant à qui l’on promet une belle trajectoire cosmique.

Continuer la lecture

Après « Le corbeau et le pouvoir » Jacques Forgeas prolonge sa recherche autour des destinées d’auteurs emblématiques avec cette nouvelle création « L’Adieu à la scène ». Il explore ici plus attentivement la personnalité entière de Jean Racine en revenant sur un étonnant épisode de sa carrière de dramaturge, Racine a en effet tout à coup arrêté d’écrire pour le théâtre à la simple demande du roi Louis XIV.

Continuer la lecture

Les Damnés, ce spectacle d’Ivo van Hove créé au Festival d’Avignon 2016 est actuellement à l’affiche de la Comédie Française. Le film culte de Luchino Visconti à l’origine de ce projet  a été adapté de façon magistrale au théâtre par Ivo van Hove. Fasciné par l’univers de ce film, Ivo van Hove s’est attaché au scénario de Luchino Visconti, de Nicola Badalucco et d’Enrico Medioli pour présenter une pièce puissante, glaçante et éblouissante. Cette adaptation nous laisse entrevoir le caractère indémodable de cette œuvre qui n’a pas pris une ride et qui demeure malheureusement d’une actualité brulante.

Continuer la lecture

SUIVEZ-NOUS

Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :

ARCHIVES

A NE PAS MANQUER