Francis Huster nous revient au théâtre de Poche-Montparnasse dans cette magnifique reprise qui avait déjà séduit les spectateurs en 2012. La mise en scène de Steve Suissa demeure toujours aussi sobre laissant tout l’espace à Francis Huster qui se livre à une belle performance. Dans ce rôle taillé à sa mesure, Francis Huster nous régale dans cette adaptation réussie d’Alexis Perimony de Steve Suissa du texte de Chazz Palminteri. Un joli moment de théâtre !

Continuer la lecture

Après « Looking for Hamlet » Jules Audry revient au théâtre de Belleville avec une mise en scène chiadée de « Célébration ». Le texte de Pinter est plus pernicieux, plus sinueux que celui de Shakespeare et Jules Audry confirme magistralement l’essai, il extrait avec brio l’essence acide de cette écriture trouble pour un rendu visuel léché et particulièrement prégnant. Jusqu’au 28 Avril !

Continuer la lecture

Plus que quelques dates pour découvrir le dernier spectacle du théâtre El Duende « Et la-haut les oiseaux » une fable musicale qui traite du vivre ensemble avec poésie et qui aborde la question de la création avec humour et autodérision. Visuellement très aboutie la pièce fait la part belle à la dynamique de groupe, grâce notamment à un travail soigné sur le corps collectif doté d’une esthétique sobre et efficace, une réussite en tous points.

Continuer la lecture

Le théâtre de Belleville nous présente actuellement une création originale de Kelly Rivière, An irish story, une histoire irlandaise. Ce seul en scène interprété par Kelly Rivière nous fait partager sa soif de vérité concernant la disparition mystérieuse de son grand-père irlandais. Avec cette quête où l’exil et l’identité se font face, l’auteure nous dresse le portrait fascinant d’émigrés irlandais déracinés en réveillant l’âme celtique que nous aimons tant !

Continuer la lecture

Abbi Patrix conteur de génie s’associe avec le compositeur Wilfried Wendling pour une performance étrange, un parcours déambulatoire qui interroge le rapport à l’identité, qui remet en perspective la notion même de réalité. Un jeu de piste loufoque et envoûtant qui suit en loin les pas de Peer Gynt, un chemin sinueux qui s’amuse de ce qu’il rencontre et qui accueille l’autre dans sa diversité. « Fake tout est faux tout est fou » est multiple, nous avons eu la chance d’y assister sous l’écrasante canopée du forum des halles, mais ce sera dorénavant dans la gare de l’est qu’Abbi Patrix et La muse en circuit officieront. À vos casques pour cette immersion sonore étonnante à la recherche des trolls et du vrai.

Continuer la lecture

ARCHIVES

SUIVEZ-NOUS

Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :

NE PAS MANQUER