le Collectif Les Impromptus s’est emparé de l’œuvre culte de Fausto Paravidino qui se donne actuellement au Théâtre de Ménilmontant pour 2 représentations exceptionnelles avant d’entamer une tournée. Mis en scène par Yannis Moussouni cette tragi-comédie explore les rapports intenses et intimes, multiples et contradictoires à l’intérieur d’une famille déchirée. La famille, véritable laboratoire de l’humanité, permet de développer ce suprême besoin qu’est l’amour.

Continuer la lecture

Octave a douze ans, pour se réconforter de la mort de son père, il dessine, joue avec Squeenzie, son cochon d’Inde, et écoute en boucle les enregistrements de la voix de son père sur son dictaphone. Un matin, il dessine le NNP, le Nouveau Ninja Parfait, et l’affiche sur le mur de sa chambre avant de partir à l’école. Lorsqu’il revient chez lui, une porte lumineuse s’ouvre à côté du NNP, en la franchissant, il commence une quête qui le mènera à travers plusieurs mondes. Il découvre l’amitié, la confiance, le courage et trouve l’apaisement de son deuil grâce à cette aventure fantastique.

Continuer la lecture

En ouverture des Théâtrales Charles Dullin Maïa Sandoz renoue avec son auteur fétiche Marius Von Mayenburg et porte à la scène un de ses derniers textes « Stück Plastik, une pièce en plastique ». Au coeur d’un dispositif quadri-frontal elle est accompagnée par quasiment la même distribution que pour son adaptation de Denis Kelly, afin de nous divertir d’une satire truculente doublée d’une scénographie aux couleurs pop.

Continuer la lecture

Embarquez pour une aventure hors du commun avec le conteur Marien Tillet. Il signe et interprète avec brio ce spectacle original, sorte de conférence mystique, ou expérience vertigineuse sur le sommeil et le rêve lucide, une création actuellement programmée au Théâtre de Belleville. « Paradoxal » est troublant et hybride, Marien Tillet orchestre à la perfection la perte des repères et nous entraîne dans les méandres de la psyché humaine. Passionnant à tous les niveaux.

Continuer la lecture

Didier Bezace nous propose actuellement une lecture spectacle sur un magnifique panégyrique de textes de Louis Aragon et d’Elsa Triolet, il y aura la jeunesse d’aimer au Lucernaire. Ariane ascaride a également prêté sa voix à ce beau projet. Cette lecture à deux voix transcende l’œuvre d’Aragon et d’Elsa Triolet en plaçant l’amour et le couple au centre d’une réflexion qui  embrase « la beauté du monde ».

Continuer la lecture

SUIVEZ-NOUS

Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :

ARCHIVES

A NE PAS MANQUER