Ils illuminent le plateau coloré du Cabaret Sauvage de leurs danses, acrobaties et surtout de leurs sourires absolument ravageurs. Le délirant Cirque Mandingue a pris ses quartiers à la Villette jusqu’à la fin du mois pour notre plus grand plaisir. Remède idéal à la dépression pré-hivernale, le spectacle est tour à tour drolatique, stupéfiant et follement tendre.

Originaires de Conakry en Guinée, les acrobates du cirque Mandingue  présentent ici un spectacle hétéroclite, foisonnant et assez inclassable « Afro Cirkus, itinéraire d’un continent ». C’est simplement toute la magie de l’Afrique qui jaillit ici en cascades, mélangées à l’atmosphère envoûtante des tentures rouges du Cabaret Sauvage, toute la poésie brute de l’Afrique, tous ses rythmes entraînants et ses mystères aussi. Du clown, du mât chinois, de la contorsion et de la danse, autant de disciplines représentées et parfaitement maîtrisées par des artistes autodidactes dans ce cabaret foutraque et délirant. La musique et les rires résonnent avec force sous le chapiteau, chacun tape du pied et des mains conquis dès la première seconde par ces trublions gesticulants. Pourtant ils nous font peur aussi, l’atmosphère se tend par intermittence, le public retient son souffle et pousse des soupirs de soulagement à chaque nouvelle prouesse. ils semblent en effet n’avoir aucune conscience de la gravité ou même du poids de leurs propres corps tant leurs acrobaties sont vertigineuses.  Visuellement impressionnante la partition est aussi bien écrite et fait preuve de beaucoup de finesse. En fil rouge par exemple, on adore la présence hilarante et décalée d’un maître de cérémonie dégingandé, chacune de ses interventions fait mouche oscillant entre poésie désuète et humour tendre. Il trouve parfaitement sa place au sein de ce collectif généreux et débordant d’énergie, il s’intègre à cet ensemble haut en couleurs avec juste ce qu’il faut de distance et de contre-rythme. Le Cirque Mandingue est avant tout vecteur d’une joie puissante, une chaleur qui irradie et pénètre le corps et l’esprit, une bienveillance qui envahit par vagues tout l’espace du Cabaret Sauvage. Sous le chapiteau tard dans la nuit les âmes réunies dans cette célébration auront encore envie de danser longtemps au rythme fou et chaleureux de l’Afrique. A découvrir sans faute, avec toute la famille jusqu’au 29 Octobre !

Audrey Jean

« Afro Cirkus, itinéraire d’un continent » par Le Cirque Mandingue

Jusqu’au 29 Octobre au Cabaret Sauvage
en partenariat avec La Villette

 

SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
ARCHIVES
A NE PAS MANQUER