Olivier Py nous revient avec une trilogie nommée « Pur Présent ». Cette trilogie reposant sur un certain clacissisme des pièces grecques et notamment celles d’Eschyle. L’auteur s’inspirant de la trame dramatique d’Eschyle explore à travers sa traduction un style littéral et fulgurant empreint d’une profonde liberté.

Ces trois pièces présentées à Avignon s’appuient sur les tragédies d’Eschyle en se déclinant comme suit : L’Inaccessible, l’Inaccompli et l’Irrévocable. Le même personnage, à travers les 3 textes présentés, un Etéocle est assoiffé de transcendance et condamné par la brutalité de son temps. D’abord jeune, à la tête d’un trafic de drogue ; puis, dix ans plus tard, à sa sortie de prison. Enfin, il sera assistant d’un architecte qui doit réaliser un monument pour commémorer une attaque terroriste.

Selon Olivier Py, « la thématique de cette trilogie pourrait être la difficile définition de l’éthique, ou bien encore : comment vivre dignement dans un monde où l’argent est maître. Il y a une contamination de ce devoir éthique qui, elle aussi, est empruntée au schéma tragique où les héros et les dieux dépendent les uns des autres. Le statut de la parole est complexe chez Eschyle, la tragédie est censée démontrer que la démocratie, qu’elle soit politique, métaphysique ou médicale, est l’équilibre des forces tempérées par la puissance du vocable. Le mot agit sur le monde à la manière d’un argument divin. Ici c’est la difficulté du langage à cerner le fait éthique qui plonge la parole dans l’exigence poétique.»

Pur Présent
Editions Actes Sud Papiers
Prix 13 € -ISBN : 978-2-330-103453 – 76 pages

 

 

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER