David Greig nous offre dans la collection Jeunesse des éditions théâtrales une épopée humaine et cruelle à la fois, à l’image de ces deux adolescents en fuite terriblement attachants malgré leur crime d’une extrême gravité. Si le thème de la violence a souvent été traité dernièrement dans les ouvrages jeune public, l’auteur invente ici une nouvelle forme d’écriture qui multiplie les points de vue au fil du récit. Bouleversant !

images-1

Lee et Leila n’ont pour seul point commun d’être terriblement perdus dans ce monde. Lee, mauvais garçon un peu rebelle, ne connaît que très vaguement Leila cette fille bizarre qui ne parle jamais. Tous deux vont pourtant voir leurs vies liées à jamais par un meurtre, unissant leurs solitudes dans une cavale effrénée.

« Trois heures coincés dans ce train
Collines à perte de vue
Leila ne regrette rien.

Lee s’ennuie, n’en peut plus
Choure dans les sacs à main
Recense tous ses plans culs.

Ca va, ça va bien
Peut-être que
Tout va bien. »

L’adolescence est une source d’inspiration sans limites pour les dramaturges. Nous avons encore ici un parfait traitement de cette période transitoire si particulière. En confrontant ses héros si fragiles à l’horreur du meurtre, David Greig les maltraite, les retranche dans leurs limites. Leur fuite à la Bonnie and Clyde va alors révéler la tendresse cachée de Lee derrière son côté bourru, et amener Leila à libérer sa parole en douceur. La rencontre avec un simulacre de figure paternelle va cristalliser leur mal-être mais ne les sauvera pas d’un destin funeste. La forme utilisée par David Greig est particulièrement originale, les dialogues sont en permanence entrecoupés par les introspections des personnages. Le lecteur est ainsi plongé au sein même des questionnements et des émotions des deux adolescents en fuite. Une belle réussite !

Audrey Jean 

« Lune jaune, la ballade de Leila et Lee » de David Greig 

ISBN 978 2 84260 461 5
8€

Editions Théâtrales Jeunesse 

www.editionstheatrales.fr

 

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER
A slider with the ID of 1 doesn't exist.