Découvrez deux nouveaux textes parus récemment aux éditions théâtrales !

Le Principe d’Archimède
traduit en français par Laurent Gallardo
Pierre, un jeune maître-nageur, est accusé par un enfant d’avoir embrassé l’un de ses camarades sur la bouche. Au milieu des flots déchaînés de parents inquiets et alarmistes, en immersion dans le microcosme chloré de la piscine, les quatre personnages en apnée peinent à retrouver la surface. Entraînés dans une véritable chasse à l’homme, lecteurs et spectateurs perdent pied dans un maelström de scènes adroitement maillées où la vérité leur échappe, avant d’apercevoir le sens possible de cette histoire tout sauf univoque. Car qui condamne-t-on, au juste, en suivant aveuglément la rumeur avide de drame, si ce n’est la liberté  ?
Josep Maria Miró dénonce le fascisme ordinaire de nos sociétés aseptisées et sécuritaires qui, au nom de leur protection, montent les individus les uns contre les autres et condamnent sans procès toutes les subversions.
Son texte, construit comme un puzzle dont les pièces s’agencent peu à peu, invite à plonger dans un huis clos glissant et fascinant, pour trois acteurs et une actrice au jeu rapide et sous pression.

« Le principe d’Archimède » par Joseph Maria Miro
ISBN 978-2-84260-777-7
14€

Fondre
Partition ouverte pour des jeunes gens qui ont froid
Cette « partition ouverte pour des jeunes gens qui ont froid » met en scène un groupe d’adolescent.e.s tentant la traversée vers un territoire dont l’accès leur est interdit. Juchés sur des bouts de banquise, ils espèrent dériver jusqu’à la terre promise.
Allégorie du parcours des migrants contraints de côtoyer la mort à un âge où l’on découvre habituellement l’amour, Fondre touche par son minimalisme et sa profonde humanité.

« Fondre » par Guillaume
ISBN 978-2-84260-785-2
6€

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER