La Compagnie La Camara Obscura nous a gratifiés, au Théâtre de Vanves, d’un spectacle de toute beauté en adaptant l’œuvre de Jon Fosse, Je suis le vent. Ce spectacle est en tout point magnifique par la complétude qu’il dégage à tous niveaux tant par sa mise en scène, son jeu des comédiens ou encore par sa scénographie ahurissante. Alexandre Zeff, que nous avions remarqué dans son dernier spectacle Le 20 novembre, revient ici en force dans cette adaptation de Jon Fosse.


Pour l’occasion Alexandre Zeff a transformé la salle en un bateau dans lequel les spectateurs prennent place à la lueur de lanternes qui trouent le brouillard d’une lumière diffuse. Une salle, où les planches de bois du bateau plaquées au mur rappelant la coque, place les spectateurs au cœur même de la pièce. Placée en bi-frontale, la scène représente le pont de ce navire où l’eau a, semble-t-il, pris naissance. Le bruit du vent dans le bastingage alimente  le fond sonore.

vent

Mais le talent d’Alexandre Zeff est également palpable dans une mise en scène parfaitement maîtrisée et réussie. Tout concourt à conjuguer la musique des mots de Jon Fosse qui se mêle harmonieusement avec le clapotis de la mer ou la tempête qui fait rage. Les comédiens sont criants d’authenticité. Camille de Sablet incarne cette voix pleine de questionnements et de raison. Elle est bouleversante et sensuelle. Un personnage fort et fragile à la fois pour lequel le public tremble au plus fort de la tempête. Thomas Durand incarne un personnage désorienté, qui après avoir traversé une tempête personnelle, tente de retrouver le calme sur ce bateau en tentant de prendre à témoin sa partenaire pour ce qui sera son ultime révélation de son mal être. Les parallèles entre sa vie passée et la mer apportent à ce témoignage une force telle que la mort en devient la clé.

Cette fable interprétée avec une grande sobriété où les silences ou non-dits deviennent assourdissants témoignent également de la réussite de ce spectacle. Un spectacle qui aura, sans nul doute, une suite tant la qualité est au rendez-vous !

Laurent Schteiner

 

Je suis le vent de Jon Fosse
Mise en scène d’Alexandre Zeff assisté d’Aurore Migeon
Avec Camille de Sublet et Thomas Durand

  • Scénographie : Xavier Lemoine-Estefania Castro
  • Lumière : Sébastien Roman
  • Son : Charlie Senecaud et Margaux Robin
  • Costumes : Mélodie Marouani
  • Vidéo : Zita Cochet
  • Régie Générale : Marine Berthomé

Théâtre de Vanves
Salle Panopée
11 avenue Jézéquel – 92170
Locations : 01.41.33.92.91
http://www.theatre-vanves.fr
JUSQU’AU 16 octobre 2014 à 20h30

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER