Depuis une semaine Pippo Delbono entraine les spectateurs du Théâtre des Bouffes du Nord dans un voyage musical atypique et profondément poétique. Ce festival « Adesso voglio musica e basta » se clôture ce soir avec une deuxième représentation de « La Notte » d’après « La nuit juste avant les forêts » de Bernard-Marie Koltès. Une dernière occasion de voir sur cette scène emblématique un comédien magistral et un homme engagé de toute son âme !

cote-slide-adesso-2-chiara-ferrin

 » je ne veux que musique et basta.
Comme une « horloge de poudre »,
la musique tombe dans la musique.
La musique tombe dans la musique
comme ma voix tombe dans les autres voix.
Je ne veux que musique – et basta » Pippo Delbono 

C’est un périple, une épopée, un spectacle hybride composé de trois étapes que Pippo Delbono a mis en scène cette semaine aux Bouffes du Nord. Après « Amore e carne » et « Il Sangue » c’est à l’écriture de Bernard-Marie Koltès qu’il se confronte pour la fin de ce festival unique. « La Notte » est le fruit d’un travail de réinterprétation et d’appropriation afin que la langue et l’humanisme profond de Delbono rencontre avec une intensité presque mystique la fureur et la beauté du texte original de Koltès. Il en résulte un monologue fascinant, impétueux, en connexion profonde avec le monde et d’une musicalité hors du commun. Pippo Delbono accompagné du musicien  Piero Corso nous exhortent avec cette loghorrée puissante et provocante à la nécessité du vivre ensemble. C’est ce soir aux Bouffes du Nord, une rencontre avec l’humanité.

Audrey Jean

« La Notte » d’après « La nuit juste avant les forêts » de Bernard-Marie Koltès
Conception et mise en scène de Pippo Delbono
Musique Piero Corso
Spectacle-concert en italien surtitré en français

Samedi à 20H30
Théâtre des Bouffes du Nord

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER
A slider with the ID of 1 doesn't exist.