Le théâtre Buffon nous propose de découvrir un magnifique texte de Gérard Savoisien, Marie des poules, inspiré de la vie de cette jeune servante Marie Caillaud qui demeura longtemps  au service de George Sand. La mise en scène d’Arnaud Denis conçue avec élégance et finesse nous propose un spectacle à  la trame historique et sociale bouleversante.

C’est par une maquette de la demeure de Nohans qu’Arnaud Denis nous introduit dans l’univers familier de George Sand. Ouvrant les portes de cette maquette, les deux comédiens nous font entrer dans le vif du sujet. Saluons à cet effet cette mise en espace astucieuse accueillant la narration.

Marie Caillaud, jeune paysanne berrichonne, se fait embaucher par George Sand comme servante et aide-cuisinière. Son fils Maurice, gâté et couvé par George Sand et quelque peu désoeuvré, passe son temps à créer des pièces de théâtre pour les marionnettes qu’il affectionne particulièrement. Il compose de petits spectacles pour quelques invités illustres (Théophile Gautier, Alexandre Dumas…). Écrasé par le génie littéraire de sa mère il entreprend de séduire Marie avec toute la morgue, le cynisme et le mépris que lui confère sa condition sociale. Marie, candide, se laisse prendre dans les filets de ce fils dont l’arrogance n’a d’égale que sa frustration de réussite personnelle. Sentant la vivacité d’esprit de cette jeune paysanne,  George Sand entreprend de la dégrossir en lui apprenant à lire et à écrire. Cet apport inespéré la révèle aux yeux de tous en créant un déséquilibre dans l’harmonie des maîtres et des valets. Les frontières sociales vacillent et deviennent le point névralgique de cette histoire où les conventions sont malmenées par cet amour incandescent de Marie pour Maurice.

Soulignons le travail exceptionnel de mise en scène d’Arnaud Denis qui nous fait vibrer avec humour et émotion. Saluons enfin le talent de Béatrice Agenin et d’Arnaud Denis qui nous  font voyager sur les terres berrichonnes de George Sand. Ironie du sort, celle qui se voulait le chantre des libertés et l’apôtre des luttes à mener cultivait ce paradoxe de rester fidèle aux conventions sociales. Un remarquable spectacle à découvrir !

Laurent Schteiner

Marie des poules de Gérard SAVOISIEN

Mise en scène de Arnaud Denis

Avec Béatrice AGENIN et Arnaud DENIS

  • Décors  : Catherine BLUWAL
  • Lumières : Laurent BEAL
  • Créateur sonore : Jean-Marc ISTRIA
  • Assistant à la mise en scène : Georges VAURAZ
  • Création  marionnettes : Julien SOMMER
  • Copyright Fabienne Rappeneau

Théâtre Buffon

18 rue Buffon

Avignon

18h

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER