Comme à son habitude le Festival Péril Jeune de Confluences offre de belles surprises. Revenons sur « Ordonne tes restes » une reflexion inventive sur le thème universel du vieillissement. Atypique sur la forme ce spectacle donne à voir toute la foisonnance de la jeune création au travers de propositions particulièrement judicieuses. A découvrir encore ce soir !

image10

Le collectif Théâtre Variable n°2 présente ici un compte rendu d’une année de recherche, fruit de la collaboration entre la metteur en scène Keti Irubetagoyena et l’auteur Antoine Volodine. S’ensuit un assemblage méthodique d’extraits de romans ou discours, une succession de tableaux visuellement très poétiques qui enclenche un questionnement salutaire face à la peur de vieillir. 
Dans sa démarche Keti Irubetagoyena place l’acteur dans toute sa simplicité au centre du plateau, peu d’effets lumineux seront d’ailleurs utilisés dans le spectacle, idem pour l’ambiance sonore et le décor réduit à son minimum. C’est le corps qui prime et par une simple traversée de plateau dans une démarche singulière, la metteur en scène parvient dans la continuité du spectacle à apporter du symbole à son sujet, offrant une distanciation truculente et évitant l’écueil du pathos devant la déchéance finale de l’homme. Cette partition fragmentée distille ainsi des instantanés toujours très métaphoriques sur la vieillesse. Au coeur de la réflexion le corps bien sur, mais le corps qui se métamorphose au fil des ans, qui se fatigue, qui se délabre, qui se ruine jusqu’à n’être plus qu’un sac contenant nos restes. A cette angoisse le collectif répond par le rire et la poésie, ébauchant une mosaïque de sensations découlant d’images scéniques simples et pourtant extrêmement puissantes. Les quatres comédiens interpellent le spectateur avec une belle énergie, et parviennent étrangement à incarner une idée précise du vieillissement malgré une jeunesse explosive. Saluons toutefois la performance incroyable de Théo Bluteau saisissant dans sa recherche du corps animal. Une proposition remarquable !

Audrey Jean

« Ordonne tes restes » textes d’Antoine Volodine, slogans de Maria Soudaïeva
Mise en scène et adaptation de Keti Irubetagoyena

Avec Théo Bluteau, Jennifer Cabassu, Bruno Coulon et Judith Zins

Jeudi 30 Octobre à 20H30
Festival Péril Jeune
Confluences, lieu d’engagement artistique

SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
ARCHIVES
A NE PAS MANQUER