La Compagnie Totem Récidive ouvrait la semaine dernière le festival Traits-d’union, évènement porté conjointement par la Compagnie des Entichés et le Théâtre El Duende qui porte haut les couleurs de la jeune création et dont la thématique est cette saison l’utopie. En guise d’ouverture de cette nouvelle édition c’est un spectacle exigeant qui nous a été proposé « Quand on est touché », une forme mouvante autour du roman de Marguerite Duras « Le ravissement de Lol V. Stein, un travail d’écriture pointu doublé d’une brillante distribution d’acteurs. Un début de festival en tous points prometteur !

Le pari était ambitieux, adapter Duras et son emblématique roman « Le ravissement de Lol V. Stein » relevait du défi pour le moins compliqué. La Compagnie Totem Récidive ne frissonne pas un instant face à la difficulté et imagine même un dialogue entre Marguerite Duras et Jacques Lacan en fil rouge de la narration, un jeu entre ces deux figures emblématiques pour mieux brouiller les pistes et multiplier les perspectives. Questionner ainsi le rapport de l’auteur à son oeuvre, chercher à approcher au plus près la femme Duras, la bousculer, la provoquer, autant de pistes qui se détachent au fur et à mesure que l’on avance dans cette écriture dense, dans cette atmosphère troublée de sensualité et de désir amoureux. Il faut dire que la sensibilité exacerbée du personnage de Lol interprétée avec beaucoup de douceur par Loris Reynaert y contribue pour beaucoup. La troupe fait également le choix pertinent de ramener l’ensemble à une perception plus charnelle. En effet le mouvement du corps  prolonge l’histoire que les mots ne peuvent plus décrire, Valérie Marti dansera ainsi la détresse de Lol, la violence de l’amour, la puissance de l’abandon tandis que Charles Dunnet complète avec force le trio amoureux dans cette distribution remarquable. Jubilatoires, Thomas Bouyou et Émilie Crubezy interprètent quand à eux Lacan et Duras, leurs interventions ponctuent le récit avec efficacité et humour, se jouant des codes de la narration les deux auteurs manipulent à vu leurs personnages, les perdent dans les méandres du récit, se battant en riant pour imposer leurs idées, leurs envie. Ils égrènent ça et là leurs considérations philosophiques, Duras et Lacan nous régalent de leurs digressions, l’échange entre eux est particulièrement bien dosé, remarquablement écrit, caustique et profond. Il en résulte un spectacle complexe et protéiforme, un voyage étrange et envoûtant qui déroute, séduit, qui touche enfin.

Audrey Jean

« Quand on est touché » Cie Totem Récidive
Texte de Laurie Soulabaille et Thomas Bouyou
librement inspiré du « Ravissement de Lol V.Stein » de Marguerite Duras

Mise en scène Christine Tzerkezos-Guerin

Avec Valérie Marti, Émilie Crubezy, Loris Reynaert, Thomas Bouyou et Charles Dunnet

Musique originale de Thomas Guérin et Thimotée Langlois
Scénographie et création lumière Orazio Trotta

Festival Traits-d’union jusqu’au 27 Janvier
Théâtre El Duende

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER