L’Arche Editeur a récemment publié une œuvre incontournable d’Ödön von Horvath, Nuit Italienne.  Ödön von Horvath, génial visionnaire des années noires qui s’annoncent dans toute l’Europe, nous livre une pièce noire et corrosive sur la montée du fascisme en Allemagne.

La nuit italienne désigne la réunion traditionnelle de sympathisants et de cadres communistes à l’auberge de Josef. La fin des années 30 marque la montée du fascisme en Allemagne. Les démonstrations de force et les défilés ininterrompus deviennent peu à peu les stigmates d’une Allemagne nazie.

D’un autre côté, des communistes à la recherche d’une stratégie et d’un idéal socialiste pur et dur annoncent la venue des futurs régimes communistes chargés de dictature.

Pour l’heure, dans la pièce d’Horvath, on assiste à la rencontre de ces deux courants idéologiques qui ravageront le XXe siècle semant mort et destruction. Mais l’auteur ne s’arrête pas en si bon chemin en perçant à jour les antagonismes des opportunistes bourgeois et des enragés communistes. Enfin le leadership de ce mouvement socialiste donnée à une femme sortie de nulle part donne le ton à cette farce grotesque et glaçante.

Laurent Schteiner

 

Nuit italienne & Personne d’Ödön von HORVÁTH
Traduit de l’allemand par H. Mauler, R. Zahnd et M. Bertholet
L’Arche Editeur
Prix : 13,50 € – ISBN : 978-2851819024
http://www.arche-editeur.com

 

 

 

SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
ARCHIVES
A NE PAS MANQUER