La saison commence pour la compagnie Ecla avec une création autour du « Livre de la jungle » de Rudyard Kipling. Mise en scène par Alexandra Royan, cette version théâtrale fait la part belle aux chorégraphies endiablées et aux percussions mettant en lumière un formidable travail sur le corps. On en attendait pas moins de cette équipe qui enchante à tous les coups petits et grands !

 

Le petit d’homme Mowgli est recueilli par les loups et grandit au sein de la jungle. Protégé par sa meute, il suit les préceptes de Baloo et de la panthère Bagheera. Il apprend ainsi à domestiquer cette nature hostile et s’y sent chez lui. Mais le parcours initiatique de Mowgli ne sera pas de tout repos. Menacé par Shere Khan ou encore chamaillé par les singes Bandar-log, il doit se battre pour finir cet apprentissage de la vie et être enfin prêt à rejoindre les hommes.

« Kaa : Lorsqu’on a jeté son ancienne peau, on ne peut plus la remettre. C’est la loi. »

 

Après « Rue des Fables » la saison dernière, Alexandra Royan signe ici une deuxième mise en scène pour la compagnie Ecla. Elle choisit de confronter l’homme à l’animal, la pensée au corps à travers un texte simple adapté à la compréhension des plus petits le spectacle étant accessible aux enfants dès 6 ans. Mais elle se démarque également des précédentes adaptations du texte de Kipling en racontant d’autres aventures que celles que nous connaissons tous. Par exemple elle met en scène le chapitre de l’Ankus du roi où Mowgli est face à la convoitise des humains ce qui l’amène à se questionner sur la nature de l’homme.

 

Les costumes de Barbara Ouvray permettent aux comédiens d’incarner les animaux de la jungle sans tomber dans la caricature. En privilégiant l’usage de masque ou d’accessoires, elle laisse les acteurs plus libres de leur mouvement et leur offre un panel de possibilités dans la recherche de l’animalité. On retrouve avec plaisir Veronique Bret, figure phare de la compagnie Ecla qui nous enchante une fois de plus avec son interprétation de la féline Bagheera. Julian Peres danseur émérite nous sert quant à lui un Mowgli parfait, candide et impétueux. Enfin les chorégraphies sublimes de Neyril Kacy parachèvent le tableau. Mêlant les arts martiaux à la danse africaine, elles permettent d’illustrer mieux que des mots les véritables enjeux de la pièce. On décerne d’ailleurs une mention spéciale pour la première danse de Mowgli avec sa meute, superbe entrée en matière !

Audrey Jean

 

« Le Livre de la jungle » de Rudyard Kipling
Mise en scène d’Alexandra Royan

 

Chorégraphie : Neyril Kacy
Création Musicale : Sébastien Albillo

Avec : Sébastien Albillo, Fany Astorg, Véronique Bret, Clemence Chatagnon, Raphaël Kaney Duverger, Joseph Laurent et Julian Peres

Crédits Photos : Philippe Rocher

Du 31 Octobre au 11 Janvier 2013

Théâtre Antoine

14 Boulevard de Strasbourg
75010 Paris

www.ecla-theatre.com

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER
A slider with the ID of 1 doesn't exist.