Articles

« The Servant » au Théâtre de Poche, un succès qui ne se dément pas !

Par Laurent Schteiner, le 2 septembre 2015 — robin maugham, the servant, theatre de poche, Thierry Harcourt — 3 minutes de lecture

Au fil des semaines le succès de « The Servant » au Théâtre de Poche ne se dément pas. Lors de cette brillante reprise, Thierry Harcourt nous plonge avec délice dans l’atmosphère des comédies anglaises d’après-guerre. Robin Maugham, auteur de cette satire sociale féroce d’après-guerre, nous livre une pièce fort drôle et cynique à souhait. En dépeignant la lutte des classes qui animait cette société anglaise de l’époque, l’auteur se livre à une analyse subtile et décalée mettant également en relief les faiblesses de l’homme.

Sur un mode comique, Robin Maugham nous présente un cercle d’amis aisés vivant benoitement dans une société londonienne où la réussite sociale constitue leur pain quotidien. Tony revient vivre à Londres après un long séjour en Afrique. Son ami Richard s’occupe de lui procurer une belle demeure avec un personnel à sa disposition. Tony retrouve son amie de longue date Sally qui est toujours restée amoureuse de lui. Tony accepte de prendre à son service Barett qui fera office de majordome. Très vite, le comportement et l’influence de l’obséquieux majordome vont se faire sentir…

Servant © Divergence Images

Thierry Harcourt a pris soin de rendre cette comédie fluide en ajoutant des respirations musicales revisitant les grands standards de jazz d’après-guerre. Cette connotation musicale accentue l’ancrage de cette pièce dans l’atmosphère des grandes comédies anglaises. Le jeu des comédiens est excellent. Maxime d’Aboville, à la fois obséquieux à souhait et petit voyou, joue plusieurs registres où domination et possession se fondent dans un mélange subtil. Saluons également la performance d’Alexie Ribes qui dispose d’une très belle présence scénique avec un placement de voix parfaits.

Enfin, il convient de souligner la qualité des costumes des personnages de Jean-Daniel Vuillermoz qui renforce le style de cette comédie so british en y apportant de la classe.

Ce spectacle qui revisite le thème de maitre et esclave est un bonheur. Le concert de louanges qui entoure ce spectacle n’est que justice tant le travail ciselé de Thierry Harcourt est éclatant. Courez voir cette pièce qui vit ses soixante dernières représentations exceptionnelles !

Laurent Schteiner

 

« The Servant » de Robin MAUGHAM
Traduction de Laurent SILLAN
Mise en scène de Thierry HARCOURT
Avec Maxime D’ABOVILLE, Roxane BRET ou Juliette PETIOT (en alternance), Xavier LAFITTE, Adrien MELIN et Alexie RIBES
Lumières : Jacques ROUVEYROLLYS assisté de Jessica DUCLOS
Costumes : Jean-Daniel VUILLERMOZ
Création sonore : Camille URVOY
Assistante à la mise en scène : Stéphanie FROELIGER
© Photos Divergence Images

Théâtre de POCHE
75, BD du Montparnasse
75006 Paris
Résa : 01 45 44 50 21
www.theatredepoche-montparnasse.com

Du mardi au samedi à 19h00
dimanche à 17h30