Le théâtre de Belleville nous présente actuellement une création originale de Kelly Rivière, An irish story, une histoire irlandaise. Ce seul en scène interprété par Kelly Rivière nous fait partager sa soif de vérité concernant la disparition mystérieuse de son grand-père irlandais. Avec cette quête où l’exil et l’identité se font face, l’auteure nous dresse le portrait fascinant d’émigrés irlandais déracinés en réveillant l’âme celtique que nous aimons tant !

Ce spectacle s’apprécie comme une bonne Guiness qui se déguste à sa juste mesure. D’abord il y a la mousse, la trame de cette histoire universelle en un mot, puis la force de la bière brune qui rappelle l’âpreté de l’Irlande, un pays marqué par la pauvreté et la ténacité de ces habitants fiers de leur terre. Puis ce goût à nul autre pareil qui renvoie à une culture et un état d’esprit qui demeure imperméable à autrui mais qui inspire envie et respect.

L’intrigue que nous conte Kelly Rivière dans ce seul en scène est autobiographique. Il a trait à la disparition de son grand-père Peter O’Farell qui a vécu heureux auprès de Margareth créant une famille de 6 enfants. Gagnés par la pauvreté, ils quittent l’Irlande pour l’Angleterre. Exilés à Londres où ils se sont mariés, ils découvrent les difficultés d’être irlandais catholiques dans un pays à dominante protestante. Ses fugues à répétition aboutissent un jour à sa disparition définitive. Quoi de plus perturbant qu’une disparition ! Quoi de plus présent qu’un absent dont on ne connait le sort. Kelly Ruisseau, une de ses petites filles, décide de mettre à jour le mystère de cette disparition.

Cette pièce est avant tout une quête identitaire à la croisée des cultures irlandaise, anglaise et française. Mais par-delà cet aspect linguistique, Kelly Ruisseau tisse sa toile généalogique comme si la révélation de cette disparition lui permettrait d’assouvir une curiosité qui ne se satisfait jamais de l’inexplicable. La portée de cette intention permet de mesurer les rapports qu’elle entretient avec le passé afin d’ancrer plus fermement sa vie dans le présent. Kelly Rivière ne néglige pas l’évocation historique où le déracinement et l’exil des irlandais ont toujours constitué un traumatisme douloureux.

La force de ce spectacle est de nous transporter dans un voyage à la quête identitaire, à la recherche de ce grand-père disparu dont on entrevoit les contours. Ce spectacle verse dans la nostalgie de ce pays au relief éprouvé en nous berçant dans une douce mélancolie. Kelly Rivière, par son talent et sa chaleur, nous convie un à un dans ce merveilleux voyage. A déterrer le passé, on s’aperçoit parfois que certains secrets de famille doivent rester dans l’ombre …

Laurent Schteiner

 

An irish Story de et avec Kelly RIVIERE

  • Collaboration artistique  : Julie BARCILON, David JUNGMAN, Suzanne MARROT et Sarah SIRE
  • Collaboration artistique à la lumière et à la scénographie : Anne VIGLIO
  • Scénographie : Grégoire FAUCHEUX
  • Costumes : Elisabeth CERQUEIRA
  • © Photo David Jungman 

Théâtre de Belleville
94 rue du fbg du Temple
75011 Paris
Réservations : 01 48 06 72 34
www.theatredebelleville.com

du mercredi au samedi à 19h, le dimanche à 20h30

relâche les 5,17,18,19 avril et le 5 juin 2019

jusqu’au 30 juin 2019

 

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER