La compagnie Oscura nous a présenté récemment au Théâtre La Loge une création singulière, Big Shoot, créée à partir d’un texte de Koffi Kwahulé. On retrouve toute la singularité de ce grand auteur qui marque de son empreinte un texte aux résonances jazzy. Un texte dont la musicalité fait écho à Coltrane et Monk dont les influences sont décisives dans ce spectacle aux multiples facettes.


Ce spectacle qui s’apparente aux jeux modernes du cirque nous convie à une réflexion sociétale sur un monde où l’anonymat rime avec vide existentiel. Vivre une notoriété même éphémère constitue alors une nécessité impérieuse dont les plus fragiles en sont les adeptes et les victimes.  Koffi Kwahulé surfe sur une ambiguïté en nous présentant un show musical où le sexe et la violence sont donnés en pâture à un public de plus en plus exigeant. C’est précisément dans l’incongruité de cette hsitoire que le Jazz trouve toute sa place. Une musique où Coltrane et Monk s’expriment à travers une musicalité plus complexe à saisir.

Affiche1-300dpi-1

Ce show musical synonyme de mise à mort consentie et voulue par un élu se transforme en une farce féroce et tragique destinée à une foule avide d’émotions fortes. Un spectacle qui repousse les limites le plus loin possible afin de capter un auditoire acquis à sa cause.

Alexandre Zeff, fidèle au texte et à la pensée de Koffi Kwahulé, retrace avec précision un avenir qui fait froid dans le dos et dont nous en percevons les prémices dans notre quotidien. Les comédiens Jean-Baptiste Anoumon et Thomas Durand assurent une magnifique performance en tenant admirablement le propos dans la pensée de l’auteur.

Laurent Schteiner

 

Big Shoot de Koffi Kwahulé
Mise ne scène d’Alexandre ZEFF
Avec Jean-Baptiste ANOUMON et Thomas DURAND
La Loge Théâtre
77 rue de Charonne
75011 Paris
Tel : 01 40 09 70 40
du 5 au 8 janvier et du 12 au 15 janvier à 19h00
www.lalogeparis.fr

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER