La Manufacture des Abbesses met actuellement à l’affiche une pépite, Charlotte, inspirée de l’oeuvre de David Foenkinos. Mis en scène et interprété de façon magistrale par Laurène Boulitrop, ce spectacle est le coup de coeur de cette fin de saison. Un seul en scène tout en finesse qui nous touche par son extraordinaire sensibilité et sa force évocatrice de cette artiste fauchée injustement dans une époque indigne.

Il est des vies qui filent comme des étoiles filantes et dont on admire la beauté éphémère après leur passage. Il en est ainsi de la vie de Charlotte Salomon, jeune artiste peintre marquée par un milieu familial aux ressorts brisés. Les suicides dans sa famille attestent d’une pulsion de mort vécue comme une fatalité. Charlotte se débat dans cette Allemagne nourrie par une gangrène brune qui s’abat sur son pays et dans sa vie. La perte de sa mère et la nouvelle vie de son père Albert avec une cantatrice de renom, Paula Lindberg, crée en elle un mélange de sentiments divers. Mais elle prend le meilleur que la vie peut lui offrir et se destine à la peinture. Reçue à l’Ecole des Beaux Arts de Berlin malgré les lois anti-juives, elle y rencontre Alfred, son mentor et futur amant. Major de sa promotion, elle ne peut retirer son prix, le poids politique de l’époque influence l’administration des Beaux Arts à ne pas lui décerner son prix. Prise dans un étau, après la nuit de cristal, sa famille la pousse à la fuite en France. Cette France, malade elle-même de cette peste brune, ne lui portera pas chance… Elle nous a laissé près de 800 toiles peintes à la gouache.

Dans ce solo, Laurène Boulitrop s’applique à nous faire revivre cette période trouble mais avec une telle émotion qu’elle est Charlotte. Elle nous jette à la figure ses émotions qui la transcendent face à son amoureux ou encore son accession au rang d’artiste peintre. La comédienne vibre d’amour pour Alfred, d’exaltation pour son oeuvre et nous anéantit face à la mort qui s’accroche avec rage à sa famille. Laurène Boulitrop est émouvante à plus d’un titre et, Charlotte revit sous ses traits pour notre plus grand plaisir. Elle distille une telle humanité qu’elle nous serre parfois la gorge ou nous embue les yeux. Saluons le talent de cette jeune comédienne qui a su mettre en scène un spectacle intelligent et sensible ! Sans conteste, ce spectacle à voir ou revoir.

Laurent Schteiner

 

Charlotte de David FOENKINOS
Mise en scène et interprétation de Laurène BOULITROP

  • Musique : THOJ
  • © DR

Manufacture des Abbesses
7 rue Véron
75018 Paris

Réservations : 01 42 33 42 03

Jusqu’au 29 juin les jeudis et samedis à 19h

durée : 1h10

 

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER