Le 12 mars dernier au Galet à Pessac, un jeune collectif a présenté son premier spectacle, Le Grand Plan. Un spectacle inventif et audacieux, qui interroge en interagissant avec le public, tout en faisant rire. Six jeunes comédiens sortis de l’Université de Bordeaux se sont réunis autour de ce projet de collectif et de spectacle. Six personnalités fortes et distinctes, liées par un humour commun. Durant plusieurs résidences de travail, ils ont longuement travaillé à l’écriture de leur pièce, où chacun a mis systématiquement sa « patte ».

 Le Grand Plan, c’est, pour résumer : comment prendre l’argent des riches pour le redistribuer plus équitablement. Des Robin des Bois modernes, attentifs tout particulièrement à la fortune, par exemple, de Bernard Arnault. Partant du constat que la crise a fortement enrichi les très grosses fortunes tandis que les autres vivent de plus en plus difficilement, le spectacle interroge sur la possibilité de changer le cours des choses.

« La Flambée » a crée une forme de spectacle assez décousue, originale, qui fait que la frontière fantasme / réalité est très franchement floue : c’est à cette jonction-là que le spectacle trouve sa force, parce que c’est là qu’il nous touche et nous rend actif en tant que spectateur et pas simplement passif.

L’interaction, le questionnement, la forme et le sujet soulevé font qu’à un moment le spectacteur se sent comme étant partie prenante d’une réunion clandestine pour préparer le hold-up du siècle. Et au fond, ce spectacle, tout en faisant rire, tout en nous transportant dans les délires et l’humour de la troupe, nous questionne et nous interroge sincèrement : et si c’était vrai ? Et si on avait vraiment le pouvoir de changer les choses, là tout de suite et maintenant ? Ca donne de l’espoir, ça fait sourire, ça revigore.

Certes, le spectacle gagnerait à se resserrer légèrement vers le milieu, mais dans l’ensemble, la qualité de jeu, l’utilisation de l’espace, le fond forment un spectacle avec une belle énergie, une fougue et une insolence vraiment agréables.

Le public passe un excellent moment dans un spectacle où rire et intelligence s’allient parfaitement. Et si vous décidez de passer à l’acte du grand banditisme en sortant du spectacle, n’oubliez pas que La Flambée n’est en rien responsable  !

Anna Yorka

 

Vu au Galet à Pessac le 12 mars 2020

De et par le collectif La Flambée  : 

Pauline Blais, Elsa Boulay, Laurine Clochard, Hélène Godet, William Petipas, Gaétan Ranson

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER
A slider with the ID of 1 doesn't exist.