Adeline Picketty, comédienne et auteur de « Poil à Gratter » un texte original mis en scène par Laurence Campet et prochainement distribué au prochain Festival d’Avignon à l’Espace Alya à 14h30 du 6 au 29 juillet. Découvrez l’auteur de ce spectacle inédit à travers notre portrait réalisé en amont de ce spectacle !

Chantale,  médecin  psychiatre  dans  une  première  vie,  rompt  ses dernières attaches avec le passé. Au terme d’une errance désespérée, elle atterrit dans un hôtel au mois rue Keller et hante un territoire exigu entre la Place Voltaire et la Place de la Bastille le long de la rue de la Roquette. Elle trouve son rôle et sa légitimité : poil à gratter. Misanthrope, donneuse de leçons, écorchée, iconoclaste, provocatrice…elle croise le chemin d’autres figures du quartier. Au fil de la pièce les facettes de Chantale se dessinent et sa personnalité émerge avec précision.

Ce qui m’a frappée d’abord dans le texte d’Adeline Picketty, c’est sa langue colorée, son univers grinçant, sa liberté de forme entre reportage et pied de nez; un désespoir acerbe, une vitalité et une élégance dans la fange.Poil à gratter est un solo à plusieurs voix. Le porter à la scène, c’est faire entendre cette multiplicité (les voix de Chantale, ses démons et les voix du dehors. Chantale en équilibre instable sur le fil de la déraison…

© Photo : Alain Denisse
Cliquer sur la photo pour écouter notre entretien !

 

SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
ARCHIVES
A NE PAS MANQUER