Après son adaptation pour le moins clivante de la pièce « Hamlet » à la Comédie Française c’est au précieux « Macbeth » que Dan Jemmett s’attaque. Mais attention, ce ne sera toujours pas une version académique puisque le metteur en scène nous propose en réalité « The notes » en ce moment aux Bouffes du Nord, autrement dit les indications scéniques d’un metteur en scène face à sa troupe d’acteurs venant de jouer Macbeth. Interprété avec maestria par David Ayala ce seul en scène irrévérencieux est avant tout une occasion de rire aux éclats du théâtre. Courez-y, c’est seulement jusqu’au 14 Novembre !

DSC_1490-Version-2

Comédien de génie, David Ayala s’illustre avec force dans cette partition sur mesure. De sa stature impressionnante il prend possession immédiatement de l’espace sublime des Bouffes du Nord, nous entrainant pour 1h30 d’une performance de style à plusieurs niveaux. Pas de quatrième mur, les acteurs de ce Macbeth sont tout autant de spectateurs dans le public à qui il adresse, tour à tour ravi ou exaspéré, ses notes  de mise en scène suite à une énième répétition catastrophique. Il n’aura de cesse d’essayer de transmettre son point de vue avec énergie, convaincu que son propos est limpide et que chacun comprend bien sa vision de la célèbre pièce de Shakespeare. Evidemment comme tout artiste investi, il ne se rend pas compte qu’il est souvent seul à maitriser sa méthode avant-gardiste mystérieusement intitulée le théâtre de la distorsion, et que de son cerveau embué de créateur nous parviennent rarement des informations claires. Se moquant habilement du théâtre contemporain et de ses acteurs le spectacle est particulièrement bien écrit, les répliques font systématiquement mouche et l’on y retrouve les éléments du processus créatifs décortiqués un à un par ce metteur en scène un brin caricatural. Tout le monde en prendra pour son grade, scénographes, techniciens et comédiens ne seront pas épargnés par leur directeur pour notre plus grand plaisir. Incontestablement Dan Jemmett maitrise son sujet et l’art de la mise en abyme, s’égratignant au passage avec un rappel drolatique de sa précédente mise à mort d’Ophélie dans les toilettes. Des pages et des pages de notes chaotiques plus tard, il n’en oublie pas de laisser exploser sa folie légendaire dans un final surprenant et obsédant. Un spectacle jubilatoire à ne pas manquer !

Audrey Jean

« Macbeth (The notes) » conception et mise en scène Dan Jemmett

d’après Macbeth de Shakespeare
Traduction Jean-Michel Déprats
Adaptation Dan Jemmett et David Ayala

Avec David Ayala

Jusqu’au 14 Novembre
Du mardi au samedi à 20H30

Théâtre des Bouffes du Nord  

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER