J’appelle ici l’amour une torture réciproque avait affirmé Marcel Proust. Et c’est bien de cette question et de ses débordements dont il est question dans cette adaptation de la nouvelle de Léon Tolstoï, La sonate à Kreutzer mise en scène par Goran Susljik au Studio Hébertot. Ce spectacle exceptionnel se prête à une invitation au voyage où la jalousie conspire à l’amour.

Adaptée par Irina Dečermić cette nouvelle de Tolstoï agrémentée des extraits du journal de Sofia Tolstoï est présentée sur scène par un Jean-Marc Barr étonnant dans un registre peu conventionnel. Détricotant cette histoire d’amour où le narrateur recueille la confession de Pozdnyshev qui révèle avoir tué son épouse par jalousie. Analysant ce qu’il vit ou croit vivre, fou de douleur, son personnage vacille, se reprend, invective, et exprime une souffrance à tout crin. Rongé par sa souffrance, il est soutenu par la grâce d’Irina Dečermić , pianiste émérite qui joue également Sofia Tolstoï et qui est accompagnée au violon par Tijana Milosevic.

Outre la sonate à Kreutzer de Beethoven, Robert Schumann ou encore Valentin Silvestrov, Irina Decermic revisite un répertoire dénigré par le narrateur qui déteste le pouvoir de la musique qu’il ne maitrise pas. Car dans cette histoire, tout est affaire de contrôle et de possession ou plutôt de dérèglement car si le doute s’installe, Pozdnyshev en détecte les ressorts qui le conduisent à une jalousie dévorante. Jean-Marc Barr fait montre d’une belle présence scénique en incarnant également Tolstoï et sa prise de risque de ce qui convient d’appeler un brûlot pour l’époque. Mettant au centre de sa nouvelle la question sexuelle comme transport de la relation amoureuse, l’auteur provoque son époque en agrandissant le champ des possibles concernant les relations amoureuses. Cette pièce, que l’on peut lire sous différents prismes, constitue une proposition théâtrale originale et hardie.

Laurent Schteiner

 

La sonate à Kreutzer d’après la nouvelle de Léon TOLSTOÏ, agrémentée d’extraits du journal de Sofia TOLSTOÏ
Adaptation d’Irina DECERMIC
Mise en scène de Goran SUSLJIK

Avec Jean-Marc BARR, Irina Dečermić et Tijana MILOSEVIC

  • Musique : Irina Dečermić (piano) et Tijana MILOSEVIC (violon)
  • Costumes et création sonore : Irina Dečermić
  • © Ludo LELEU

Studio Hébertot
78 bis boulevard des Batignolles
75017 Paris
loc : 01 43 87 23 23  

Studiohebertot.com

A 19h et le dimanche à 17h jusqu’au 7 octobre 2018

SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
ARCHIVES
A NE PAS MANQUER