Le théâtre 13 présente actuellement un très beau spectacle, La victoire en chantant, mis en scène de fort belle manière par Raymond Acquaviva. Cette pièce-cabaret passe en revue une France martyrisée par deux guerres mondiales successives. Jouant avec originalité sur des ressorts comiques et populaires, il apporte un cachet retentissant à cette période où notre destin et notre honneur ont connu les excès de la folie guerrière venue d’Outre-Rhin.

Raymond Acquaviva nous a gratifié d’un spectacle haut en couleur autour d’une des pages les plus sombres de notre histoire. Revisitant les deux guerres mondiales à travers le destin du peuple français, il a pris soin de mettre en musique ce spectacle. Des chansons populaires illustrent le propos de ces guerres qui ont bouleversé le destin de la France, notamment de la Madelon au Chant des Partisans… Des vidéos émaillent cette pièce renforçant le contexte de ces époques troubles. Mais il convient de distinguer ce début de siècle où la France n’était guère préparée à une déflagration mondiale. La preuve en est, l’époque se voulait légère et la guerre une abstraction. Les chansons de l’époque témoignent d’une certaine indolence du pays vite rattrapé par la mobilisation générale. Les comédiens sur scène retraduisent l’esprit de l’époque par des textes tirés d’auteurs célèbres comme Charles Peguy, Jules Romain, Albert Camus, Paul Claudel, Guillaume Apollinaire, ou encore Louis Aragon… La seconde guerre mondiale, avec sa cohorte d’atrocités et de d’horreurs jusqu’à la libération, laisse entrevoir un pays exsangue.

La force de ce spectacle tient au fait que Raymond Acquaviva traite le thème de la guerre particulièrement dramatique avec humour et émotion à travers des postures comiques, des chansons populaires ou encore des chorégraphies désopilantes. Ce spectacle complet nous fait passer du rire aux larmes en explorant une période difficile propice à un état des lieux sans concession. Tous les points sont abordés même en filigrane : la collaboration ou encore l’épuration, Raymond Acquaviva n’a rien laissé au hasard. Saluons le jeu rigoureux de ces quatre comédiennes et quatre comédiens qui chantent, dansent et interprètent cette belle fresque qui ravive une page d’histoire où la fierté de nos couleurs resta à jamais vivace dans nos cœurs malgré les terribles épreuves qu’ont compté notre pays.

Laurent Schteiner

 

La victoire en chantant, création collective de Raymond ACQUAVIVA
Mise en scène de Raymond ACQUAVIVA

Avec Pierre BOULBEN, Louise CORCELETTE, Benoit FACERIAS, Philippine MARTINOT, Quentin MORANT, Fabio RICHE, Lani SOGOYOU, Joséphine THOBY et en alternance les accordéonistes Aude GUILIANO, Guy GUILIANO ou Laurent DERACHE

  • Assistant à la mise en scène : direction musicale : Quentin MORAT
  • Lumières : Philippe SAZERAT
  • Scénographie et costumes : Raymond ACQUAVIVA
  • © photos Bruno PERROUD

Théâtre 13 jardin
103A boulevard Auguste Blanqui
75013 Paris
Résevations : 01 45 88 62 22
www.theatre13.com

Du 7 mai au 16 juin 2019 à 20h, le diamnche à 16h

 

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER