Le théâtre de l’Epée de Bois nous offre actuellement un spectacle époustouflant, L’Etabli, tiré de l’adaptation du livre éponyme et mythique de Robert Linhart. Ce spectacle sans égal à la scénographie impressionnante nous replonge dans les années 68 où le monde ouvrier prenait conscience de sa force et des enjeux qui l’animaient préparant les luttes d’aujourd’hui et de demain. Cette magnifique page d’histoire nous verse dans la nostalgie de cette époque où l’on se prenait à croire que tout était possible.

50 ans après mai 68, Olivier Mellor a choisi d’adapter cette œuvre culte de Robert Linhart, ce grand sociologue qui a passé l’année 1967 comme O.S.2 en totale immersion dans l’usine Citroën de la porte de Choisy. Olivier Mellor a créé une scénographie monumentale pour traduire le contexte et l’environnement de cette époque. Dix comédiens sur scène incarnant des ouvriers en butte aux cadences infernales imposées par une armée de petits chefs aguerris aux méthodes de surveillance et de répression. Les différences sociales entre immigrés et français sont légions notamment dans le statut même de leur poste. Les immigrés sont incorporés de fait à l’échelon le plus bas. Les injustices sociales et raciales deviennent les vecteurs d’une souffrance au travail dans un contexte déshumanisant. L’ombre des Temps Modernes plane sur l’œuvre.

Mais cette période où la société se prend à espérer tente l’expérience de la résistance. Pour la première fois, le monde ouvrier se signale par sa conscience. Une conscience qui veut bouleverser les rapports de force dans la production vécus de façon inégalitaire dans les usines. Citroën fait l’expérience de la grève. La mobilisation fragile démarre puis fait tache d’huile. Le patronat n’est pas en reste. Menaces et déplacements de grévistes sur d’autres sites constituent ses réponses. Mais les efforts consentis dans ce bras de fer signent le glas des espérances et la désillusion du monde ouvrier.

Ce spectacle magnifique à ne pas rater est un petit condensé d’une époque qui a fortement marqué le monde ouvrier en laissant des traces indélébiles dans notre société. Le témoignage de Robert Linhart sert désormais de référence et constitue plus que jamais un point d’ancrage nécessaire pour toutes les générations d’ouvriers en lutte. A méditer…

Laurent Schteiner

 

L’Etabli d’après Robert LINHART
Adaptation de Marie-Laure BOGGIO et Olivier MELLOR

Mise en scène d’Olivier MELLOR

avec Aurélien AMBACH-ALBERTINI, Marhane Ben HAJ KHALIFA, François DECAYEUX, Hugues DELAMARLIERE, Romain DUBUIS, Eric, HEMON, Séverin « TOSKANO » JEANNIARD, Olivier MELLOR, Stephen SZEKELY, Vadim VERNAY et la voix de Robert LINHART.

Musiciens, musique originale : Séverin « TOSKANO » JEANNIARD, Olivier MELLOR, Romain DUBUIS, Vadim VERNAY

  • Création son : Séverin « TOSKANO » JEANNIARD, Benoit MOREAU, Vadim VERNAY
  • régie son : Benoit MOREAU
  • vidéo : Lulo LELEU, Mickaël TITRENT
  • régie vidéo : Mickaël TITRENT
  • Photos : © Lulo LELEU
  • Lumière, régie lumière : Olivier MELLOR
  • Costumes, régie générale : Marie-Laure BOGGIO, Caroline CORME
  • Scénographie : Olivier MELLOR, François DECAYEUX, Séverin « TOSKANO » JEANNIARD

Théâtre de l’Épée de Bois
Cartoucherie
Route du Champ de Manoeuvre
75012 Paris
tel 01 48 08 39 74
www.epeedebois.com

Jusqu’au 1er juillet 2018, les jeudis, vendredis à 20h30, samedi à 16h et 20h30 et le dimanche à 16h

du 6 au 29 juillet au Festival d’Avignon – Présence Pasteur tous les jours à 12h50 sauf les lundis.

 

SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
ARCHIVES
A NE PAS MANQUER