Actuellement à l’affiche du Théâtre de Belleville « Naissance d’un chef-d’œuvre » bénéficie d’un titre qui pourrait s’avérer prétentieux mais ne vous y trompez pas, ici il est question de la genèse de la célèbrissime pièce de Beckett « En attendant Godot ». Le terme chef-d’œuvre n’est donc pas surestimé si l’on considère que depuis sa création, ce texte a été joué et traduit dans une cinquantaine de langues. Stéphanie Chevara nous raconte l’histoire trépidante de la toute première création de la pièce au terme d’un spectacle passionnant à l’esthétique chiadée.

unknown-10_mail

En 1948 Beckett en a assez d’écrire des romans, il se relance alors dans l’aventure du théâtre. Il a en effet déjà à son actif une première pièce « Eleuthéria » dans laquelle il estime s’être perdu, submergé par un trop grand nombre de personnage et une action trop complexe. Lui vient alors l’idée d’un texte à l’intrigue en apparence simpliste, deux personnages qui en attendent un troisième. Savait-il seulement que cette œuvre en devenir allait en partie révolutionner le théâtre ? De son côté, Roger Blin joue devant des salles vides au Théâtre de la Gaité et il sera séduit dès la première lecture du texte, manuscrit humblement apporté par Suzanne la compagne de Beckett. Le Théâtre de la Gaité verra donc naître « En attendant Godot » dans une mise en scène de Roger Blin. Avec ce spectacle, sans qu’aucun des protagonistes n’en ait alors pleinement conscience,  une nouvelle forme de théâtre était née

Nul besoin de s’intéresser spécialement au théâtre de Beckett pour être séduit par la proposition de Stéphanie Chévara. C’est avant tout l’histoire d’une création qu’elle nous propose, le rapport étrange que l’auteur entretient avec son texte, le processus souvent rocambolesque que demande la mise en espace d’un spectacle. Ici, avec les personnalités hautes en couleurs de Samuel Beckett et Roger Blin, le récit prend pourtant une dimension supplémentaire. La genèse et le succès phénoménal de nos jours de la pièce « En attendant Godot » renforce le mystère autour de cette aventure, aventure peu banale au demeurant. Entourée de comédiens émérites Stéphanie Chévara soigne également la forme, offrant des tableaux profonds, utilisant à bon escient plusieurs dimensions sur le plateau. La scénographie astucieuse de Victor Melchy ainsi qu’un travail remarquable sur les lumières donnent ainsi au spectateur l’impression d’assister à un documentaire aux images soignées, un déroulé cinématographique hypnotisant. Si l’équipe d’artistes sur le plateau est totalement convaincante nous nous devons toutefois de distinguer ici la prestation exceptionnelle de Barthélémy Goutet qui interprète, entre autres, Samuel Beckett.
« Naissance d’un chef d’œuvre » est à l’affiche jusqu’au 3 décembre !

Audrey Jean

« Naissance d’un chef d’œuvre »
inspiré par l’histoire craie de la création d’ « En attendant Godot » de Samuel Beckett en 1953

Ecriture, adaptation et mise en scène de Stéphanie Chévara
Avec : Morgane Bader, Françoise Boisseau, Gérald Cesbron, Laurent Collard, Barthélémy Goutet, et en alternance les enfants Arthur Minthe et Théophile Pouillot-Chévara
Scénographie : Victor Melchy

Jusqu’au 3 Décembre
Du mercredi au samedi à 21H15
Dimanche à 17H

Théâtre de Belleville

SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
ARCHIVES
A NE PAS MANQUER