Embarquez pour une aventure hors du commun avec le conteur Marien Tillet. Il signe et interprète avec brio ce spectacle original, sorte de conférence mystique, ou expérience vertigineuse sur le sommeil et le rêve lucide, une création actuellement programmée au Théâtre de Belleville. « Paradoxal » est troublant et hybride, Marien Tillet orchestre à la perfection la perte des repères et nous entraîne dans les méandres de la psyché humaine. Passionnant à tous les niveaux.

Marien Tillet nous plonge dès les premiers instants dans un univers énigmatique avec ce spectacle hybride, il entrecroise en effet plusieurs formes scéniques et brouille toutes les pistes au niveau de la narration. Il mêle ainsi l’histoire d’une journaliste souffrant d’insomnies et se décidant à participer à une expérimentation collective sur le rêve lucide à une véritable conférence sur le sommeil et sa complexité, d’un point de vue plus scientifique et pragmatique. Marien Tillet joue ainsi avec nos nerfs et surtout avec le quatrième mur en permanence, entraînant le spectateur dans les tréfonds du cerveau humain, lui faisant vivre une expérience presque paranormale. En utilisant un plateau quasiment nu, seul un bureau métallique trône en milieu de scène, le comédien parvient pourtant à nous bercer d’illusions, des bouteilles d’eau apparaissent comme par magie, des sons étranges commencent à nous parvenir, la voix du conteur nous hypnotise tant et si bien que l’on finit par questionner notre propre réalité. Le doute s’installe, l’immersion peut continuer, le récit devient multiple, tentaculaire et les perspectives mouvantes. Outre cette narration particulièrement dense et complexe « Paradoxal » s’avère être aussi extrêmement drôle. Marien Tillet est absolument épatant dans la maîtrise de son objet théâtral non identifiable, il nous apostrophe directement sur nos turpitudes, nos fatigues, nos névroses et nos batailles de rêve  avec un sens de l’humour affûté et faisant toujours preuve de beaucoup de finesse. Mais il sait aussi dans le même temps nous transporter dans un tout autre espace temps, un lieu au sol friable et aux relents de sommeil agité. Un endroit fascinant et effrayant à la fois, qui laisse derrière lui un souvenir persistant.

Audrey Jean

« Paradoxal »
Thriller scientifique par la Cie de l’Armoire

Texte, mise en scène et interprétation Marien Tillet

Dispositif sonore Alban Guillemot
Scénographie et lumière Samuel Poncet

Théâtre de Belleville jusqu’au 30 Novembre
Du mercredi au samedi à 21h15

 

 

 

SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
ARCHIVES
A NE PAS MANQUER