Le Théâtre 13 a récemment réouvert sa salle dans le 13 ème arrondissement, et celle-ci accueille en ce moment une joyeuse troupe de jeunes comédiens pour une création festive autour du mythique cabaret du Chat noir. Un moment léger et enthousiasmant, empreint de nostalgie où il fait bon retrouver des figures emblématiques comme Aristide Bruant et Alphonse Allais. Amateurs de bons mots, rendez-vous dans ce cabaret désuet, celui des poètes et des gueux.

Le cabaret du Chat noir, un espace de liberté, de créations artistiques, de démesure et d’excès, formidable laboratoire pour passionnés en tous genres. De 1881 à aujourd’hui il n’y a désormais qu’un pas  à franchir grâce au  travail remarquable d’Étienne Luneau. Il s’agira ici d’une évocation plus qu’une reconstitution, une manière de laisser planer l’évanescence de l’énergie inhérente à ce lieu mythique. Ainsi s’y croisent des personnages hauts en couleurs et s’y mélangent des textes ou des chansons de Jean Richepin, Rodolphe Salis, Charles Cros ou encore Jules Vallès. La fougue et la générosité des interprètes sur le plateau rend un bel hommage à toute la foisonnance d’une époque, à toute la folie douce de ses hommes qui ne pensaient qu’à créer. La scénographie plonge également le spectateur dans l’atmosphère enivrante du Montmartre de 1881, elle dessine elle aussi en pointillés cet univers foutraque et réjouissant, bric-à-brac désuet d’où émergent comme par magie les idées les plus délirantes. Fulgurant et vieillot, un drôle d’assemblage pour une drôle d’époque, la bohème comme devise, la fête comme seul mot d’ordre. Un moment hors du temps à savourer jusqu’au 18 juin au Théâtre 13 Jardin !

Audrey Jean

« Chat noir ! » conception et mise en scène Etienne Luneau 
Direction musicale Joseph Robinne

Cabaret des poètes et des gueux

Avec Jean Barlerin, Clément Beauvoir, Isabelle Ernoult, Clémentine Lebocey, Étienne Luneau, Elsa Robinne et Joseph Robinne

Jusqu’au 18 Juin
Du mardi au samedi à 20H
Dimanche à 16H

Théâtre 13 Jardin 

SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
ARCHIVES
A NE PAS MANQUER