Speculum qui se donne actuellement à la Manufacture des Abbesses est sans conteste un spectacle atypique qui enclenche le décalage, le comique et la réflexion. Ce spectacle original, comme nul autre, est à lui tout seul un trésor préservé dans un bel écrin et défendu par trois comédiennes pleines de talent, autrices et interprètes.

Fruit d’une enquête qui s’est étirée sur 3 ans auprès de spécialistes du corps médical, ce spectacle déstructuré en apparence nous offre de magnifiques pages d’anthologie sur le décalage observé dans la vie quotidienne de ces femmes en butte avec leurs problèmes intimes. Convoquant des personnalités de tous bords (Benoite Groult, Benoît de Sarcus, Martin Wrinkler ou encore Bernadette de Gasquet…), ces trois intrépides comédiennes réalisent une galerie d’une cinquantaine de portraits  tous aussi truculents les uns que les autres.

Les problématiques abordées de l’accouchement, de la grossesse et des examens médicaux sont nourries par des témoignages où la dérision et l’amertume ne font plus qu’un.  Le tout dans un merveilleux décalage déstabilisant à souhait. Les contrastes sont jubilatoires et les approches deviennent parfois assassines et culpabilisatrices. Si la gynécologie est vue sous l’angle décousu d’un langage parfois inapproprié voire choquant, nos trois autrices passent en revue un vocabulaire abscons qui renvoie parfois à un catalogue mortifère. Mais dans cette parole libérée, la revendication s’impose avec force car tout interpelle : la table d’accouchement dont la conception « curieuse » pose question aux demandes angoissées qui se heurtent à des réponses relevant de la bureaucratie administrative d’un autre temps.

Cette pièce dont l’axe principal demeure le corps de la femme, il n’en demeure pas moins qu’elle met en relief sa manipulation vécue comme une forme de dépossession. Le spéculum ou encore la table d’accouchement en sont les exemples. Le spectacle fonctionne avec un effet de balancier imparable. Là où il nous fait rire, il finit par nous glacer. C’est toute la force de ce spectacle de nous faire rire en nous montrant l’envers du décor. Le corps de la femme relégué par le corps médical à un objet pose problème  dans une société machiste qui a, semble-t-il, perdu son humanité et son empathie !

Laurent Schteiner

Tournées :

Festival Femmes à Cherbourg le 5 mars 2019
Festival Les années Joué à Joué-les-Tours du 31 mai au 2 juin 2019

Speculum de et avec Delphine BIARD, Flore GRIMAUD et Caroline SAHUQUET
Mise en scène de Delphine BIARD, Flore GRIMAUD et Caroline SAHUQUET

© quaerere@jeanlucmaridet

Manufacture des Abbesses
7 rue Véron
75018 Paris
réservations : 01 42 33 42 03
www.manufactureabbesses.com

Jusqu’au 16 février 2019 à 19h

 

 

 

 

 

SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
ARCHIVES
NE PAS MANQUER