Audrey Jean

Il va sans dire que leur première création « Berliner Mauer : vestiges » avait mis tout le monde d’accord. Le Birgit Ensemble est pourtant une toute jeune compagnie fondée à la sortie du Conservatoire National en 2014 par Jade Herbulot et Julie Bertin,mais le collectif avait placé très haut la barre de l’exigence avec ce premier spectacle particulièrement puissant. Le Théâtre des Quartiers d’Ivry nous propose actuellement deux autres volets de leur fascinante tétralogie « Europe, mon amour », deux spectacles séparés et complémentaires pour une perception globale de l’Europe « Memories of Sarajevo » et « Dans les ruines d’Athènes ». À la lecture de ces deux opus, force est de constater que le Birgit Ensemble transforme doublement l’essai et s’inscrit définitivement comme un collectif absolument incontournable.

Continuer la lecture

Après un joli succès au Cinéma avec « Apnée » et leur précédente création tout aussi réussie au théâtre « Les Armoires Normandes », Les chiens de Navarre s’attaquent à une thématique pour le moins d’actualité, la fameuse identité nationale, avec tout ce que cela comporte de turpitudes actuelles dans une société française torturée. Comme à leur habitude ils appuient là où ça fait mal, tyrannisent les bons sentiments et provoquent autant de rires que de remises en question. « Jusque dans vos bras » un spectacle radical et nécessaire, une cartographie sans concessions d’une France en proie à ses démons identitaires et nationalistes.

Continuer la lecture

Le Théâtre des Déchargeurs abrite en ce moment un face-à-face tendu entre une femme et son époux, « La Révolte » un texte de 1870 signé Villiers de l’Isle-Adam. Il y est question d’émancipation de la femme, d’idéaux bafoués, de violences ordinaires, tout ce qui détruit progressivement le couple de l’intérieur. Une pièce grinçante qui résonne évidemment tristement avec l’actualité.

Continuer la lecture

C’est la reprise parisienne pour  « Le Malade imaginaire » dans une mise en scène jubilatoire de Michel Didym. Porté par une distribution éclatante et un respect absolu du verbe de Molière ce spectacle a d’ores et déjà bénéficié d’une tournée en province, annonçant à n’en pas douter un beau succès jusqu’au 31 décembre au Théâtre Déjazet !

Continuer la lecture

Après « Georges Kaplan » en 2013 Frederic Sonntag prolonge sa trilogie autour de personnages fantomatiques et enquête cette fois sur le parcours sinueux et non moins mystérieux de Benjamin Walter. Croisant l’itinéraire d’un écrivain imaginaire et les affres de la création d’un spectacle documentaire, il signe une oeuvre hybride, palpitante et simplement géniale. Un texte passionnant, profondément amoureux de l’Europe, du théâtre, de tout ce qui peut faire lien entre les âmes, un manifeste engagé pour nous exhorter à nous perdre toujours plus loin sur les chemins de la pensée.

Continuer la lecture

SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
ARCHIVES
A NE PAS MANQUER