Articles

Il sera programmé au festival d’Avignon cet été pour un spectacle avec les élèves de l’ESAD, Clément Bondu écrivain, metteur en scène et interprète, nous a récemment hypnotisé avec une création atypique présentée au Théâtre de la Cité internationale  « Les Adieux (nous qui avions perdu le monde) ». La forme est surprenante, un voyage crépusculaire, la quête inassouvie d’un ailleurs fantasmé, sous les traits d’un poème musical aux accents rock. Accompagné au plateau par huit musiciens, la voix posée, le corps chancelant parfois,  Clément Bondu  nous emmène loin, il fait défiler paysages pittoresques et misères du capitalisme charriant avec lui toute la mélancolie du monde. Un spectacle qui marque.

Continuer la lecture

Jean Bellorini présente actuellement au TGP Onéguine d’Alexandre Pouchkine, traduit par André Markowicz. Ce spectacle met à l’honneur la poésie et le romantisme russe de Pouchkine. Assis sur un dispositif convivial et original, Jean Bellorini nous transporte de facto dans la Russie du poète à travers les strophes rimées de cette œuvre monumentale. Ce spectacle fluide et passionnant retient en haleine le public d’un bout à l’autre de la pièce. Un spectacle exceptionnel à découvrir !

Continuer la lecture

Le théâtre de la Ville met actuellement à l’honneur la pièce d’Arthur Miller, Les sorcières de Salem. Mis en scène de façon somptueuse par Emmanuel Demercy-Mota, ce spectacle nous plonge dans les heures sombres de l’obscurantisme de l’Amérique du XVIIe siècle. Continuer la lecture

Geoffrey Lopez signe le texte et la mise en scène de « Jamais plus » actuellement programmé au Théâtre du Roi René à Paris, un spectacle exigeant qui retrace le parcours de Franz,un jeune allemand. L’histoire pourrait être celle d’un garçon ordinaire, mais nous ne sommes pas dans une période ordinaire; Franz est séduit par le mouvement des jeunesses hitlériennes avant d’en comprendre réellement toutes les abominations et se tourner vers le camp opposé. Antoine Fichaux incarne avec maestria ce jeune homme nous entraînant avec lui à réaliser un examen de conscience. À l’heure où de nouvelles formes d’endoctrinement voient le jour sous nos yeux impuissants, le spectacle nous supplie de nous interroger sans cesse sur ce qui est juste. Poignant.

Continuer la lecture

Ce spectacle adapté du roman de Virginie Despentes, Apocalypse bébé, ne peut laisser personne indifférent dans l’exploration qu’il fait d’une certaine jeunesse mal dans sa peau à la lueur de problématiques sociétales et le tout mâtiné d’humour. La mise en scène de Selma Alaoui est une pleine réussite par sa fidélité au texte de Virginie Despentes et par sa totale maitrise de l’esprit visionnaire de notre époque.

Continuer la lecture

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER