Musical

Dans la salle en pierre du Théâtre de l’Épée de bois Laurent Poncelet explore les mille et une façons de se révolter. Entourés d’une troupe d’artistes pluri-disciplinaires « Les bords du monde » s’avère être une cartographie vivante des inégalités du monde, le cri conjoint de tous les exclus,  les rejetés, les réfugiés, les oubliés.

Continuer la lecture

Actuellement programmé au Théâtre 13 Seine Thomas Bellorini s’empare avec brio de l’unique pièce de théâtre écrite par l’italien Erri de Luca « Le dernier voyage de Sindbad ». Une fresque austère qui a pour décor la mer Méditerranée et son cimetière de migrants, un oratorio bouleversant porté par des artistes engagés dont les voix, sublimes, chantent la douleur de ces rêves de vies réduites en écume.

Continuer la lecture

Refaire le monde ? Réinventer le monde ? Se réinventer… Les années 60 et son cortège de nostalgies, de doux rêves, d’utopies  et d’illusions avaient ouvert une parenthèse de vie inespérée militant pour un monde meilleur… Un Peace & Love contre la barbarie d’une guerre au Vietnam et d’une  révolution chinoise en marche. Le pragmatisme est passé par là, refermant ces douces années bercées par une musique inscrite désormais au firmament de nos aspirations les plus intimes. Que reste-t-il de ces années ? Le Comédia a eu la riche idée de proposer un spectacle en ce sens, Welcome to Woodstock !

Continuer la lecture

Magnifique ouverture de saison pour le Théâtre des Bouffes du Nord qui nous propose dès le 6 Septembre une adaptation magique du classique parmi les classiques « La Traviata ». Sublimée par la présence scénique incandescente de Judith Chemla, cette création se joue délicieusement des codes du monde lyrique, opérant une fusion des genres parfaitement équilibrée pour aboutir à une toute nouvelle forme hybride et enchanteresse. La mise en scène de Benjamin Lazar  reconstitue ainsi par touches l’essence entêtante du personnage emblématique de Violetta. Une véritable merveille à découvrir jusqu’au 30 Septembre à Paris !

Continuer la lecture

À l’occasion du cent cinquantième anniversaire de la naissance d’Érik Satie, Pierre Notte s’empare avec brio de sa musique et de ses mots pour nous offrir un cabaret délicieusement fantasmagorique. Déjà auréolé d’un beau succès au Théâtre du Rond-point cette saison « Night in white Satie », en apparence déjantée et léger, est en réalité l’un des portraits les plus précis jamais ébauché sur Satie. Un spectacle éclatant interprété par des artistes de haut-vol à commencer par l’incandescente Nicole Croisille, un véritable ovni qui donne à voir le compositeur dans toute sa densité.

Continuer la lecture

SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
ARCHIVES
A NE PAS MANQUER