Théâtre

Pour sa 15e édition, le Festival 3,6,9 du théâtre de l’Atalante nous régale une fois de plus avec une belle distribution avec 2 concerts par soir (19h et 21h) : Mandy Lerouge le 23 mai, Julien Jacob et Yan Pechin le 24 mai et enfin Fast East Unlimited (Stéphane Galeski et Rémi Psaume) le 25 mai…

Continuer la lecture

Fondée par Florient AZOULAY, Xavier GALLAIS et Elisabeth BOUCHAUD, directrice du groupe SCENES BLANCHES (théâtres LA REINE BLANCHE-Scène des Arts et des Sciences, LES DECHARGEURS, AVIGNON-REINE BLANCHE et RBD Productions), en collaboration avec la Compagnie KGA, LA SALLE BLANCHE est un nouveau lieu parisien de création et de formation pour celles et ceux qui veulent devenir acteur.

Continuer la lecture

Après « La Banane Américaine » et « Pour que tu m’aimes encore » voici donc celui que l’on attendait avec impatience, le chapitre 3. Élise Noiraud signe et interprète un nouveau seule-en-scène intitulé cette fois « Le champ des possibles » une création originale actuellement à l’affiche du Théâtre de la Reine Blanche. Ce dernier volet explore avec humour et sensibilité l’émancipation du cadre familial, un cadre familial pour le moins haut en couleurs. Élise Noiraud use avec délectation de la forme du récit autofictionné pour nous offrir une ode bouleversante à la liberté, un chemin de croix jubilatoire et universel vers la naissance du soi.

Continuer la lecture

Le théâtre 13 présente actuellement un très beau spectacle, La victoire en chantant, mis en scène de fort belle manière par Raymond Acquaviva. Cette pièce-cabaret passe en revue une France martyrisée par deux guerres mondiales successives. Jouant avec originalité sur des ressorts comiques et populaires, il apporte un cachet retentissant à cette période où notre destin et notre honneur ont connu les excès de la folie guerrière venue d’Outre-Rhin.

Continuer la lecture

Le Théâtre de Belleville accueille en ce moment la  belle reprise d’un spectacle de Mathieu Touzé « Un garçon d’Italie ». Portée à la scène par trois talentueux interprètes, cette adaptation du roman de Philippe Besson se caractérise par une mise en scène particulièrement sobre et épurée qui laisse la part belle à une délicate éclosion de chacun des personnages. Une ode mélancolique au sentiment amoureux, une quête de vérité de toute beauté.

Continuer la lecture

ARCHIVES
SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
NE PAS MANQUER