Théâtre

Pour sa première saison en tant que directeur du Théâtre du Peuple – Maurice Pottecher, Simon Delétang choisit le théâtre contemporain et l’un de ses auteurs les plus emblématiques Wajdi Mouawad. Sur le plateau de la grande scène s’invitent artistes amateurs et professionnels, conjuguant leur talents pour interpréter avec générosité « Littoral ». Tandis que par intermittence la salle s’ouvre comme par magie sur la nature environnante, le public tout entier vibre au fil de la quête initiatique de Wilfrid, partageant à l’unisson les douleurs, les peurs et les errances de ses camarades de marche. Une réussite, et bien au-delà un moment chaleureux d’échanges et d’humanisme.

Continuer la lecture

Le nommé « ensemble immobilier n°4 », c’est le Théâtre de l’Aquarium : 46 ans d’histoire balayés par une ordonnance européenne entrée dans le droit français en avril 2017, qui induit que l’Aquarium, bâtiment loué à la Ville (mais non subventionné par elle), était libre pour qui (artiste ou non) aurait un projet « d’exploitation » après le départ en décembre 2018 de son actuel directeur François Rancillac. Open bar à tous les investisseurs… ! Le contenant prend le pli sur le contenu.

Continuer la lecture

Doublement récompensé lors du prix jeunes metteurs en scène 2015, le spectacle « Les Fils de la Terre » se joue de nouveau au festival Off d’Avignon. Adaptée du documentaire éponyme d’Edouard Bergeon, cette création mise en scène par Elise Noiraud dépeint le destin de Sébastien, agriculteur en proie à de grandes difficultés pour maintenir sa ferme à flots. Un immersion passionnante dans un environnent rural en crise mais également au cœur d’une famille dans la tourmente à bien des niveaux.

Continuer la lecture

Mikaël Chirinian est de retour au Festival d’Avignon avec sa dernière création « L’ombre de la baleine » un spectacle qui entremêle subtilement deux récits, d’un côté celui personnel et intime du comédien et de l’autre l’illustre histoire de Moby Dick. Un parcours croisé, une quête initiatique double qui trouble autant qu’elle fascine.

Continuer la lecture

Jean-Charles Mouveaux s’approprie avec maestria les mots de Jean-Luc Lagarce pour une version épurée et délicate de « Juste la fin du monde ». Cette adaptation particulièrement bien interprétée par une équipe de comédiens émérites se joue au Petit Louvre !

Continuer la lecture

SUIVEZ-NOUS
Facebook Flux RSS
Abonnez vous à la newsletter :
ARCHIVES
A NE PAS MANQUER